Les dangers du manque de sommeil

Les dangers du manque de sommeil

Les dangers d'un manque de sommeil régulier

Conseils de votre fabricant de literie HEVEA SELECTION

Le sommeil est un facteur clés nous permettant d'être en bonne santé et surtout d’y rester ! Son impact sur notre équilibre est donc essentiel.

Généralement, l’être humain commence à négliger la qualité de son sommeil à partir de l’adolescence (soirées, alcools…). Nous sommes tous un jour allés à l’école ou au travail suite à une nuit blanche, évidemment. Je ne suis pas là pour vous dire de ne plus faire la fête, je souhaite simplement vous informer des dangers, parfois graves, que le sommeil peut procurer à votre santé car effectivement, un mauvais sommeil peut occasionner des effets négatifs sur la santé de chacun.

Mais alors, quels sont ses effets si néfastes ?

Voici une infographie relatant les dangers liés à une privation de sommeil régulière :

Les dangers du manque de sommeil - Par HEVEA SELECTION Literie

Pour en savoir plus sur les conséquences d’un manque de sommeil, vous pouvez consulter les sites vulgaris-medical.com ou encore topsante.com. Il s’agit des deux sites principaux dont je me suis inspirée afin de réaliser cette infographie.

Comme vous l’avez remarqué, la privation de sommeil peut s’avérer particulièrement dangereuse pour notre organisme. A titre indicatif, la durée de sommeil quotidienne conseillée pour un adulte se situe entre 7 et 8 heures. Cependant, de nombreuses personnes dorment moins de 7 heures par nuit. Or, une seule semaine de sommeil insuffisant affecte en moyenne 700 de nos gènes…

Mais tout est relatif ! Ceci n’est bien évidemment pas à prendre au premier degré car la durée de sommeil nécessaire de l’être humain dépend de chaque individu. Certaines personnes, au bout de 6 heures de sommeil, auront assez dormi et se sentiront prêtes pour commencer leur journée. D’autre au contraire auront besoin de 8 heures de sommeil pour se sentir « en forme ».

Tout cela pour vous dire, chers internautes, que le manque de sommeil répété à plusieurs reprises engendre certes des effets négatifs sur notre santé, mais ils sont loin d’être les seuls et uniques causes à tout ça.

De nombreux facteurs peuvent également faire qu’une personne dorme mal, notamment en raison de la literie (matelas et sommier) qu’elle possède. Il est par conséquent essentiel de tout faire pour bien dormir et cela commence par le choix d’une bonne literie (www.literie-hevea-selection.com).

D’une manière générale, un matelas a une durée de vie d’une dizaine d’années. Toutefois, cette durée de vie dépend de la qualité de ce dernier, notamment de sa densité si il s’agit d’un matelas mousse ou encore du nombre de ressorts s’il s’agit d’un matelas à ressorts par exemple. La durée de vie d'un matelas peut également dépendre de la qualité du sommier qui l'accompagne.

C'est pourquoi lorsque vous changez de matelas, nous vous recommandons de changer en même temps votre sommier pour la simple et bonne raison que le sommier est un facteur non négligeable dans la qualité et dans la durée de vie du matelas. En effet, un sommier détérioré détériorera également votre matelas, diminuant ainsi sa longévité. Bien évidemment, si votre sommier est récent (jusqu’à 3 à 4 ans), il n’est pas indispensable de le renouveler en même temps. Nous vous suggérons également d’empêcher au maximum vos enfants de sauter sur la literie au risque d’entraîner un affaissement anormal.

Si vous ne savez pas quelles caractéristiques d’un matelas sont faites pour vous, dites-vous que le matelas idéal sera celui où vous vous sentirez bien au premier abord (la première impression étant toujours la meilleure). Nous vous déconseillons de choisir un matelas ni trop ferme ni trop mou pour des raisons de confort.

Voici quelques conseils qui vous permettrons de mieux dormir :

Lorsque votre réveil sonne, HEVEA SELECTION vous conseille d’adopter un réveil en douceur.

  • Une « micro » sieste de 15 à 20 minutes par jour ne peut pas vous faire de mal ! Idéal pour se sentir à nouveau dynamique afin de finir votre journée.
  • Une diminution des boissons excitantes de 14 à 16 heures. Hevea Selection vous recommande de ne pas boire de thé, de café ou de boissons existantes pendant ces horaires-là.
  • Un exercice physique régulier dans la journée (10 minutes au moins une foi par jour). Evitez néanmoins le sport avant de vous coucher.
  • Un dîner léger et équilibré 2 heures avant de se coucher serait idéal.  Evitez les excès de matières grasses et sucrées.
  • Une attente de signes révélateurs tels que l’apparition de bâillements, de paupières lourdes, de douleurs dans la nuque ou encore de picotement des yeux avant de se coucher vous permettra de vous endormir plus rapidement. Vous aurez de ce fait l’impression de mieux dormir car il faut savoir que passer plus de temps dans son lit dans le but d’augmenter ses chances de s’endormir plus rapidement ne fonctionne pas si aucun des signes cités précédemment n’a été remarqué.
  • Lorsque vous allez vous coucher, assurez-vous que votre chambre à coucher soit propre, bien rangée et à température ambiante, c’est-à-dire propice au sommeil (18 à 20 degrés maximum). Privilégiez également des couleurs douces et apaisantes pour vos murs (bleu ou rose pâle au lieu d’une couleur rouge ou orange par exemple).
  • Si vous souffrez d’une quelconque maladie, Hevea Selection vous recommande d’essayer une approche non-médicamenteuse telle que la relaxation, la thérapie comportementale, l’acupuncture, l’hypnose… Toutes ces techniques ont aujourd’hui fait leurs preuves. Certaines fonctionnent mieux que d’autres sur certains individus. A vous de trouver la vôtre.
  • Une luminosité dissipée voir une obscurité complète favorise l’endormissement.
  • Des horaires de sommeil aussi réguliers que possible permettront à votre corps d’adopter un bon rythme de sommeil et de ne pas le perturber. Gardez bien en tête que notre corps dispose d’une horloge interne, intégrant et enregistrant votre rythme de sommeil. Au plus vous respecterez votre horloge interne, au plus vous trouverez le sommeil rapidement.
  • Enfin et dans la mesure du possible, il est nécessaire d’identifier son propre besoin de sommeil et d’adapter son rythme de vie en conséquence étant donné que comme nous l’avons vu, chaque individu a des besoins différents en terme de sommeil.
  • L’eau sera votre meilleur ami. Si vous avez l’habitude de prendre un apéritif le soir au dîner, sachez qu’un seul verre suffi pour troubler votre sommeil et ne facilite en aucun cas l’endormissement. En effet, l’alcool perturbe l’architecture de votre sommeil qui sera beaucoup moins profond et réparateur.
  • Et bien sûr pour un confort optimal, optez pour une bonne literie !

La technique du sommeil 4-7-8 :

Pour terminer, j’aimerais vous parler de la technique du 4-7-8 qui a été développée par le docteur Andrew Weil, un médecin diplômé de Harvard. Cette dernière permettra au plus insomnieux de trouver le sommeil. J'ai moi-même parfois du mal à m'endormir le soir. Un jour, une personne m'a parlé de cette technique de "relaxation", et j'ai été plus que surprise ! 

Si vous avez du mal à trouver le sommeil, suivez ces quelques consignes lorsque vous serez dans votre lit :

1- Allongez-vous confortablement dans votre lit

2- Fermez les yeux

3- Détendez-vous

4- Inspirez durant 4 secondes

5- Retenez votre souffle durant 7 secondes

6- Expirez doucement pendant 8 secondes

Ce n'est qu'en essayant que vous pourrez vous rendre compte de son efficacité. Bien évidemment, il est possible que vous ne trouviez pas le sommeil immédiatement, mais cet exercice vous permettra de vous détendre et de diminuer les effets néfastes causés, notamment par le stress de la journée. Répétez-le à plusieurs reprises et vous verrez, le tour sera joué !

Laisser un commentaire

* Nom:
* E-mail: (non publié)
   Website: Site internet
* Commentaire:
Code